Aujourd'hui j'ai testé pour vous…

Descente en kayak sur l’Aube

Descente en kayak sur l’Aube

Le rendez-vous est pris, réservation en poche, nous nous présentons à Sport Dienville rattaché au Domaine du camping le Colombier à Dienville.

Accès facile dans la commune, situé dans le Parc Naturel Régional de la Forêt d’Orient, face à l’église, nous sommes accueillis chaleureusement par Arnaud et Mélanie, les propriétaires du domaine le Colombier.

Leur domaine est charmant, avec des emplacements bien ombragés situés le long de la rivière de l’Aube. Les services proposés ici pour les camping-caristes, les campeurs ou dans une de leurs chambres sont de qualité. Baby-foot, trampoline, badminton, ping-pong agrémentés par le passage des poules en totale liberté ou encore les cultures d’épices et autres le long des allées, donnent une atmosphère champêtre agréable.

Mais aujourd’hui, nous sommes là pour faire du kayak sur l’Aube, cette rivière qui coule même en été car alimentée en permanence pour le contrôle des nombreux lacs avoisinants. Sport Dienville propose également la location de vélos, avec une flotte de plus de quarante deux-roues pour des circuits de six à soixante-sept kilomètres que nous avons testé également.


Go ! Gilets de sauvetage et pagaies en main, nous suivons Arnaud pour choisir notre kayak. Vous aurez le choix entre des embarcations solo, bi-place et même familiale à trois places pour emmener un enfant. Nous opterons pour deux kayaks mono afin d’être plus libres dans notre descente.

Ce jour-là, nous sommes six à faire le même circuit, celui d’environ deux heures et demie.

Sport Dienville propose une descente de une heure et demie plutôt familiale, une de deux heures et demie avec une partie légèrement technique et enfin celle de quatre heures plus complète.

Équipements de sécurité et matériels chargés dans la remorque, nous montons à bord du mini-bus pour les quelques minutes de trajet qui nous emmènerons au point de départ.


Durant le déplacement, Arnaud, notre chauffeur nous donnera les consignes de sécurité, quelques explications sur la descente et des informations touristiques sur les environs.

C’est parti ! Nous embarquons à bord de nos kayaks au niveau du pont de la commune de Juvanzé. Le cadre est donné : l’eau est limpide, translucide et peu profonde. Un léger courant promet une descente agréable.


L’eau est fraîche mais, aux vues des températures extérieures, cela devrait aller.

La prise en main du kayak est aisée, ils sont d’ailleurs confortables avec leurs dosserets qui maintiennent assis et soulagent de la position sur le kayak.

Au fur et à mesure de la descente, le calme règne et les vues sur la nature sont époustouflantes ! Mélanges de couleurs… De l’alternance des verts, du bord de l’eau à la canopée, du bleu turquoise au bleu profond de l’eau, le spectacle est au rendez-vous. Nous remarquerons également des effluves odorantes de fleurs, agréables, tout au long du trajet.


Nous sillonnons donc sur un parcours plutôt simple en suivant les méandres de l’Aube. La végétation est dense et variée, avec son lot d’arbres flottants, d’algues dansant au fil du courant et de nénuphars…

La descente débute par une longue partie avec un léger courant qui porte les kayaks sans vraiment d’effort avec quelques passages de légers "rapides". 


Ensuite, à l’approche du moulin à farine, le courant s’arrête et la rivière s'élargit, tout devient calme. Cette partie nécessitera de pagayer un peu plus mais permettra de contempler le paysage plus longuement.

Après le rapide passage "à pied" du déversoir au niveau des silos du moulin, le courant reprend légèrement pour finir la petite demi-heure avant l’arrivée qui se situe au camping. Agréable, d’ailleurs, de finir au niveau du ponton du domaine Le Colombier… Après la sortie des kayaks, une douche est à disposition pour se rincer.



Pour résumer…

Tout le long du parcours, vous aurez la possibilité de faire des pauses au niveau des quelques "plages", très paisibles, et souvent accessibles uniquement avec une embarcation, avec cette sensation de se sentir…seul au monde.
Ça vous paraît sympa ? Faites passer le message :
Facebook Twitter Email

Estelle et Sébastien


Carte
interactive